mardi 19 juin 2012

Surface, est ce la fin de l'iPad ?



Le géant des logiciels informatiques Microsoft a dévoilé lundi soir à Los Angeles la tablette "Surface", destinée à concurrencer l'iPad d'Apple, leader du marché.

Le directeur général de Microsoft, Steve Ballmer, a décrit "Surface" comme une tablette "pour travailler et pour jouer", lors de cette présentation longtemps entourée de mystère.

Le groupe de Redmond a présenté deux versions de cette tablette, fonctionnant l'une avec un processeur ARM, habituel dans les téléphones ou tablettes et fonctionnant sous le nouveau système Windows RT, et l'autre avec une puce Intel, plus répandue dans les ordinateurs, et le système Windows 8 Pro, également nouveau.

La version sous Windows RT, la première mise en vente, a priori en même temps que la sortie du système d'exploitation Windows 8 attendue après l'été, n'est épaisse que de 9,3 millimètres, pour un poids de 676 grammes. Elle est dotée d'un écran haute-définition de 26,9 centimètres (10,6 pouces) et sera disponible avec 32 ou 64 gigaoctets (go) de mémoire, selon Microsoft.

L'autre version, sous Windows 8 Pro, est plus imposante, avec une épaisseur de 13,5 millimètres, un poids de 903 grammes, et 64 à 128 gigaoctets de mémoire. Elle devrait sortir trois mois plus tard environ. Aucun prix n'a été annoncé.


Réactions :